Divers Des Questions Sont Répondues Par Les Jardiniers Expérimentés

La grande idée derrière le mouvement de la maison minuscule

This pre-made elm design exhibits the traits of the ideal tiny house: simplicity and sheer elegance.
Cette conception d'orme pré-faite expose les traits de la maison minuscule idéale: simplicité et élégance pure.

Qu'est-ce qui a inspiré le mouvement de la petite maison?

Vous vous souvenez probablement d'avoir vu une ou deux de ces petites maisons douillettes qui se promènent sur Internet. Principalement trouvés sur Pinterest, Tumblr et Facebook, ces structures semblent gagner un élan viral impressionnant à travers la communauté des blogs. Cela est à prévoir, car ils sont généralement considérés comme «absolument adorable».

Mais si vous êtes nouveau à l'idée, vous vous êtes probablement demandé: "Pourquoi les gens voudraient-ils vraiment vivre dans l'un d'entre eux?" Une question avec des bases justes et intuitives. L'aspect pratique de ces minuscules maisons remonte à l'ouragan Katrina en 2005, lorsque le gouvernement a déclaré environ 90 000 miles carrés de terres, dont la plupart étaient des zones résidentielles denses, une zone sinistrée. Des milliers de citoyens ont été déplacés, perdant la plupart de leurs biens aux vents impitoyables et aux inondations.

Heureusement, la designer urbaine Marianne Cusato a imaginé ce qui allait devenir plus tard le «Katrina Cottage», une maison de 300 pieds carrés destinée aux victimes de Katrina. Ces unités temporaires ont accueilli des milliers de familles dans l'ensemble des côtes du sud touchées. Cependant, l'excellente conception et le concept de ces maisons, avec une économie instable, a inspiré l'un des plus grands mouvements sociaux actuels aux États-Unis.

Le minuscule mouvement vivant implique ...

  • descendre à un espace inférieur à 1000 pieds carrés
  • sensibilisation à l'environnement des contributions personnelles en matière d'empreinte carbone
  • l'aspiration de devenir complètement auto-suffisant
  • flexibilité de voyage et de style de vie associée à un sens aigu de l'aventure
  • le désir de simplifier la vie et sortir de la transe de consommation
  • planification financière et investissement monétaire intelligent

Le mouvement met en évidence un paradoxe de la vie en Amérique: sur une période de trente ans, la taille moyenne des maisons est passée de 1 780 à 2 479 pieds carrés. C'est une énorme augmentation de 71, 8% de la taille de votre maison moyenne. Cependant, selon le recensement américain de 2010, la taille des ménages a diminué à seulement 2, 58 personnes par maison, créant le paradoxe. Pourquoi les petites familles ont-elles besoin de plus grands espaces?

De plus, au cours de la même période, la population mondiale est passée de 3, 9 milliards de personnes à environ 6, 6 milliards. Le nombre de personnes dans le monde a doublé en une vie! En outre, en raison de la récente crise financière de 2007-2008, le marché du logement est devenu très fluctuant avec ses taux d'intérêt et ses prix qui ont poussé les propriétaires à chercher désespérément des alternatives plus économiques pour éviter la forclusion et rester à flot.

Les écologistes et les économistes ont proposé de nombreuses solutions et idées sur la façon dont les gouvernements du monde peuvent aborder ces complications sérieuses, mais à la surprise de nombreux fonctionnaires, le public a pris les choses en main et est devenu plus créatif et consciencieux les choix. Cela donne vie à la base même du mouvement.

La source

Vivre grand dans de minuscules maisons: une histoire

Bien que les applications et la praticité de la vie de maison minuscule aient été éloquemment démontrées au lendemain de l'ouragan Katrina, le concept peut être tracé en 1998 au livre de l'auteur de crédit Sarah Susanka, le plan de la façon dont nous vivons vraiment . Susanka a introduit une nouvelle façon de penser à ce qui fait d'une maison une maison et a postulé qu'une maison devrait être conçue et construite pour s'adapter parfaitement à la façon dont vous aimeriez vivre - rien de plus, rien de moins.

Cette idée a été très popularisée en 2009 par la Tumbleweed Tiny House Company. Dédiés à la construction de minuscules résidences pré-conçues, ils ont vendu leurs maisons modèles dans la catégorie des VR de modèle de parc. Ce qui rendait leur produit unique, cependant, était le fait qu'ils utilisaient des remorques à plat comme base pour transporter des maisons mobiles, dans des tailles allant de 65 à 885 pieds carrés.

Le propriétaire de l'entreprise, Jay Shafer, a ensuite créé Four Light Tiny House Company en 2012. Les propriétaires qui ont pris la décision de vivre minuscule (environ 1% de la population américaine à partir de 2012) ont dû compresser considérablement leur espace de vie et acheter ou concevoir de façon créative un espace qui pourrait efficacement élaborer des stratégies pour l'utilisation et le fonctionnement des appareils électroménagers, des meubles et de l'espace. L'ensemble d'une maison traditionnelle doit être compacté pour tenir dans un espace de 1000 pieds carrés ou moins.

Néanmoins, le mouvement est devenu une force mondiale où des milliers de familles créatives et d'individus du monde entier ont entrepris de concevoir les meilleurs espaces de vie à appeler à la maison. Voici quelques exemples de belles petites structures à travers le monde:

  • Country Living a une grande galerie d'exemples, y compris celui conçu par Macy Miller, dont la famille de quatre correspond confortablement dans un espace de 192 pieds carrés.
  • Célèbres pour leur vidéo virale sur YouTube, Andrew et Gabriella Morrison ont personnalisé leur propre petite maison à 209 pieds carrés. Sur leur site, ils ont de nombreuses photos inspirantes et offrent des instructions.
  • Eva Prats et Ricardo Flores ont conçu leur propre "maison-dans-une-valise" à Barcelone, en Espagne, qui est compartimentée avec des meubles et des appareils ressemblant à des puzzles (vous y trouverez une superbe vidéo).
  • Business Insider a un diaporama de vingt exemples, dont un en Chine où un homme a transformé son appartement de 330 pieds carrés dans un labyrinthe en mouvement où les chambres et les meubles glissent dans et hors de vue.
  • Une petite maison à Whangapoua, en Nouvelle-Zélande, qu'une entreprise nommée Crosson Clarke Carnachan construit sur une belle cabane de plage pour avoir envie d'une escapade parfaite.

Le défi de gérer tout ce qu'une maison contiendrait normalement dans un espace étroitement défini peut sembler impossible, mais ceux qui essaient le trouvent bientôt être une expérience extrêmement passionnante. Il met en perspective l'énorme quantité de «choses» redondantes possédées et son manque absolu d'importance, qui commence à marquer l'éveil de la transe malsaine du consommateur et le début de la simplification de sa vie à l'essentiel.

This is the Mica model, a bestselling design by Tumbleweed Tiny House Company.
C'est le modèle Mica, un modèle à succès de Tumbleweed Tiny House Company.

Minimiser votre empreinte carbone

En examinant la résidence américaine moyenne, il devient rapidement évident que les sources d'énergie ne sont pas distribuées et utilisées efficacement et délibérément. L'Américain moyen appuie simplement sur un bouton et dépense de l'énergie sans être pleinement conscient de l'impact sur l'environnement.

Mais voici quelques données récentes de l'Energy Information Association et de l'Environmental Protection Agency des États-Unis concernant l'indice moyen de consommation d'énergie de la maison américaine traditionnelle de 2 479 pieds carrés:

  • 909 kW d'électricité sont consommés par mois et environ 10 908 kW par an. (Pour mettre cela en perspective, il faut 936, 27 livres de charbon pour produire suffisamment d'électricité pour la maison américaine moyenne tous les mois).
  • Les États-Unis utilisent environ 4, 91 billions de pieds cubes de gaz naturel pour alimenter les maisons d'habitation chaque année.
  • En moyenne, 400 gallons d'eau ont été utilisés en une seule journée. C'est environ 144 000 gallons d'eau par an.

Ces données ne tiennent pas compte de l'énergie requise pour fournir ou produire ces services. Néanmoins, l'empreinte carbone du ménage moyen se traduit par des émissions de CO2 d'environ 13, 5 tonnes par an. Cela signifie que nous déplaçons et émettons 13, 5 tonnes de gaz à effet de serre dans l'atmosphère chaque année. Et selon notre recensement de 2012, il y a environ 121, 1 millions de ménages aux États-Unis. Les maths sont presque grincheux.

D'autre part, en examinant les lectures pour une structure minuscule, il y a une différence significative:

  • Les petites maisons utilisent en moyenne seulement 914 kW. C'est une baisse de 83, 79% de la consommation électrique.
  • Les propriétaires prétendent n'utiliser que 30 gallons d'eau par jour, soit seulement 10, 950 gallons par an, soit une baisse de 76, 04%.
  • Ils émettent environ 2 000 livres de CO2 par an, ce qui représente une baisse de 71, 43%.

Tiny living s'avère non seulement une alternative réalisable, mais il s'avère également être une solution fantastique pour réduire drastiquement ses émissions personnelles de dioxyde de carbone, réduire la demande énergétique globale et réduire les matériaux de construction. Cela englobe l'essence même d'être écologiquement consciencieux et un vrai citoyen du monde.

La source

Une tirelire de taille maison

Non seulement le choix de la vie minuscule est un choix environnemental superbe, mais il s'avère aussi être financièrement intelligent.

Compte tenu de l'énorme quantité d'énergie qu'exige la maison américaine moyenne, le coût de maintien de ces services est comparable à la consommation excessive. Pour la plupart des Américains, le coût mensuel du logement représente à lui seul environ 27% du revenu de la famille, à l' exclusion de la nourriture, de l'eau, du gaz, de l'électricité et de l'entretien général. Le ménage moyen doit travailler en moyenne 10, 8 heures sur une semaine normale de travail de 40 heures simplement pour payer le logement.

Selon le recensement de 2010, la maison moyenne aux États-Unis coûte environ 272 900 $. En raison des taux de rémunération actuels, 76% des Américains vivent salaire-à-payer. Pour le mettre en perspective, il s'agit d'un plan de logement typique de 30 ans qui pourrait entraîner une perte monétaire à long terme. Un tel mode de vie peut placer une famille à un risque extrêmement élevé d'être pris dans un cercle vicieux de la dette.

La source

Après environ 30 ans, vous auriez payé un total d'environ 1 073 000 $.

Le downscaling s'est avéré être une excellente alternative pour cette perspective financière décourageante. Et puisque les structures minuscules ont tendance à exiger beaucoup moins de matériaux à construire et à exiger moins d'énergie, leur coût total diminuerait automatiquement. Néanmoins, le coût moyen d'une petite maison (qui dépend fortement de la superficie en pieds carrés et de la construction par le propriétaire) n'est que d'environ 23 000 $.

La recherche effectuée par Tiny House Life révèle quelques faits financiers sur les petits logements:

  • Environ 68% des minuscules propriétaires n'ont pas d'hypothèque, comparativement à 29, 3% dans le marché du logement traditionnel.
  • 78% des petits propriétaires possèdent leur maison, contre seulement 65% dans les logements traditionnels.
  • 55% des minuscules propriétaires ont plus d'économies que l'Américain moyen, 10 972 $ étant la médiane.
  • 89% des petits propriétaires ont moins de dettes de crédit que l'Américain moyen, 65% n'ayant absolument aucune dette.

Cela illustre la réduction croissante des avantages en ce qui concerne les investissements monétaires. L'argent qui aurait été consacré aux paiements de logement traditionnels pourrait plutôt être économisé, utilisé pour voyager ou investi. Un logement minuscule n'est pas seulement un mode de vie financièrement sain mais apparemment intelligent. (Les personnes ayant des diplômes de maîtrise sont deux fois plus susceptibles d'investir dans la vie minuscule, après tout.)

Le coût moyen d'une petite maison (qui dépend fortement de la superficie et de la superficie construite par le propriétaire) n'est que d'environ 23 000 $.

La source
La source

Off-Grid et retour à nos racines

Un autre mérite du mouvement est la facilité écrasante de l'autosuffisance. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles les gens choisissent de vivre dans un endroit minuscule en premier lieu. Il est facile à entretenir, nécessite peu d'énergie et libère beaucoup d'argent.

L'autosuffisance est l'objectif ultime de la vie minuscule. Cependant, ce n'est pas nécessairement facile à réaliser. Lors de la conception d'une petite maison, l'efficacité du système est la clé d'une conception réussie. Certains construisent une maison minuscule pour découvrir seulement leurs appareils nécessitent à peu près le même apport énergétique que précédemment, ce qui rend l'autosuffisance difficile.

Néanmoins, bon nombre de ces propriétaires sont devenus des grossistes, ceux qui ont pris le temps de choisir soigneusement les matériaux, les appareils électroménagers, les meubles et les générateurs d'énergie verte qui faciliteront l'autosuffisance. Les caractéristiques communes trouvées parmi les minuscules maisons hors réseau comprennent ...

  • réseaux de + 250w panneaux solaires, généralement le long du tronçon du toit
  • réservoirs de propane allant de 40 à 1500 livres
  • pompes qui extraient l'eau des sources voisines, des puits forés ou des réservoirs
  • jardins qui produisent des légumes et des fruits frais.

Il existe de nombreuses options dont une famille ou un individu peut choisir pour répondre à leurs besoins. En choisissant judicieusement, les propriétaires peuvent également éviter les lois de zonage strictes et réduire considérablement l'argent dépensé pour taxer.

Néanmoins, se déconnecter de la grille est souvent quelque chose qui plaît à la personne attirée par le mode de vie à la maison minuscule, et ceux qui atteignent un niveau satisfaisant d'autosuffisance sont fiers de réduire ou même d'éliminer complètement leur dépendance au réseau.

Bring Home Along
Ramener la maison

Maisons mobiles

Un autre avantage que les petits propriétaires peuvent apprécier est la possibilité de voyager avec leurs maisons. Construire sur roues permet non seulement la flexibilité de la mobilité, mais parce que ces maisons sont souvent plus petites que les remorques de parc, ils peuvent être stationnés presque n'importe où. De nombreux blogueurs ont documenté leurs voyages exaltants et leurs activités pour le public.

Une fois le bâtiment achevé, de nombreuses personnes ont déclaré avoir ressenti un sentiment nouveau de liberté alors que les implications du style de vie commencent à donner vie à l'espace créé par la réduction d'échelle et la simplification. Non seulement l'argent est-il disponible, mais l'idée même de vivre dans un foyer semble inspirer ces propriétaires à explorer le monde qui les entoure et à prendre des vacances bien méritées.

Ils sont souvent inspirés à gérer leur propre entreprise ou à trouver un emploi plus flexible qui leur permettrait de voyager. En fait, un couple néo-mexicain a décidé de voyager et a visité plus de 25 sites importants aux États-Unis. Ils accueillent divers événements portes ouvertes et reçoivent entre 40 et 600 visiteurs pour chaque site majeur. Leur blog en ligne, Tiny House Giant Journey, a maintenant gagné un large public. Écrivant avec humour et humour amical, les aventures du couple sont capturées dans des images étonnantes et des récits détaillés qui peuvent inspirer un désir irrésistible de découvrir le monde par vous-même. Dans un de leurs premiers blogs, le couple a terminé avec enthousiasme en disant: "Notre première aventure a été pleine de surprises, et ce n'est qu'un avant-goût de la croisade à venir."

La vie minuscule peut prendre son envol.

La source
La source

Maisons minuscules contre les codes du bâtiment

Comme les petits logements innovants et impressionnants peuvent être, les lois des États-Unis, les codes du bâtiment, et les codes de zonage de la ville n'ont pas tout à fait rattrapé. Certains doivent négocier et prendre des mesures pour contourner le système bureaucratique qui, normalement, considère ces habitations comme illégales.

Ce n'est pas la structure elle-même qui est techniquement illégale, ce sont ses dimensions. Le gouvernement exige qu'une pièce soit d'au moins 120 pieds carrés pour être considérée comme légale et comme il y a de minuscules maisons de 120 pieds carrés ou moins, on considère alors que le propriétaire enfreint les codes du logement.

Voici quelques-uns des niveaux de bureaucratie à partir desquels les codes du logement et du bâtiment deviennent réglementés à l'échelle locale et fédérale:

  1. Le bureau de zonage
  2. La Commission de Zonage
  3. L'administrateur de zonage
  4. Conseil d'ajustement de zonage
  5. Le bureau de la planification
  6. Département de la consommation et des affaires réglementaires

Ensemble, ces entités dirigeantes réglementent, manipulent et mettent en œuvre plus de 20 chapitres de centaines de lois détaillées et d'exigences qui dictent l'utilisation globale de la propriété et les codes du bâtiment aux États-Unis. Ces règles ont été créées pour éviter la création de camps de dispersion et de bâtiments intrusifs aléatoires dans les limites de la ville.

Selon l'état et le comté, il pourrait coûter des centaines de milliers de dollars au propriétaire minuscule de la maison pour obtenir des exemptions des lois de zonage. Le processus peut prendre des années, sans garantie absolue. Bien qu'il soit tout à fait légal de fabriquer, d'acheter ou de garer une petite maison, le conflit survient une fois que le propriétaire entre dans la structure et la revendique comme son domicile permanent.

Ce problème particulier remonte à la résolution de zonage de 1916 de New York. Pendant ce temps, les urbanistes et les comités de zonage ont commencé à organiser et à structurer la ville en expansion. Les bâtiments devaient être à une certaine distance les uns des autres pour permettre au soleil de briller, les industries ne pouvaient pas être à une certaine distance des quartiers résidentiels, et ils ont créé beaucoup plus de règlements qui restent encore aujourd'hui.

An example of city zoning.
Un exemple de zonage de la ville.

Code de construction des échappatoires

Néanmoins, de minuscules propriétaires ont partagé divers moyens de contourner certains codes, dont l'un consiste à placer toute la structure sur une remorque. Cela permet au propriétaire d'éviter de violer les lois sur la propriété et les règlements de construction.

D'autres échappatoires comprennent l'achat de propriétés rurales, le déménagement après un certain laps de temps et la négociation d'ententes avec les ménages voisins. Bien qu'une minuscule maison puisse faire l'objet de discrimination de la part des organismes de réglementation et des voisins (en raison de la baisse potentielle de la valeur des propriétés), la vie semble augmenter la valeur résidentielle en augmentant la densité par rapport à la propriété. Ceci, cependant, pourrait inclure une augmentation des taxes.

Néanmoins, il est tout à fait possible de vivre dans votre maison de rêve minuscule si vous suivez les règles (et trouvez des moyens légaux de les plier).

La source
La source

Le grand dans la vie minuscule

Malgré la bureaucratie, la vie minuscule est devenue une force de plus en plus persistante, surtout ici aux États-Unis. Non seulement ce style de vie rafraîchissant englobe la responsabilité environnementale, les investissements financiers, la vie flexible, le sens aigu de l'aventure et la liberté monétaire, mais il symbolise aussi l'éclat de l'ingéniosité humaine et de la compassion.

La vie minuscule permet aux gens d'exercer pleinement leur créativité et de concevoir l'esthétique. C'est l'occasion de faire partie d'une solution au problème qui ronge chaque jour les ressources de notre planète. Et le plus important, il crée la capacité de rallumer l'esprit perdu depuis longtemps dans la quête humaine.

Tiny living a démontré que gros ne veut pas nécessairement dire mieux. Il a ouvert la porte à l'exploration d'un tout nouveau domaine de possibilité. C'est une tendance qui révolutionne rapidement le monde et une solution à d'innombrables problèmes environnementaux. C'est une réponse sociale à un appel intérieur pour un changement nécessaire. C'est le mouvement de la maison minuscule.

Pour plus d'informations

Guides utiles et photos

Maisons minuscules: Abri simple (la bibliothèque Shelter de livres de construction) Maisons minuscules: Abri simple (la bibliothèque Shelter de livres de construction)

"Le fil conducteur qui unit les histoires est l'immense fierté d'appartenance des constructeurs, une volonté d'indépendance et une vision qui, quand peu se perd, la vie peut avoir plus de sens."

-HomeGrown.Org

Acheter maintenant
La source


Laisser Un Commentaire